THÉ BLANC

Cultivé en Chine et au Sri Lanka, le thé blanc est peu produit. Il est composé uniquement de bourgeons, récoltés sur une courte période au moment du printemps, ce qui explique sa rareté. C’est aussi le thé qui subit le moins de transformation après récolte. Ses feuilles sont placées à l’ombre pendant quelques jours pour le flétrissage puis séchées. Comme il ne subit aucune cuisson, le thé blanc conserve tous ses arômes.

Le thé blanc est un thé fin et délicat, très recherché par les connaisseurs. Son infusion est claire, quasi transparente. Comme son bouquet est discret, les feuilles nécessitent un temps d’infusion plus long, à une température douce pour ne pas faire disparaître son parfum subtil. Grâce à sa faible teneur en théine, il peut se boire tout au long de la journée.