THÉ VERT

Principalement cultivé en Chine et au Japon, le thé vert n’est soumis à aucune fermentation. Aussitôt cueillies, les feuilles sont torréfiées pour stopper l’oxydation naturelle, à haute température. Devenues souples, elles sont roulées sous différentes formes (boules, torsades, aiguilles…) puis séchées. Au Japon, elles sont brassées dans un grand wok au-dessus d’un bain vapeur. Cette méthode donne aux thés verts des arômes typiques, comme les notes boisées et marines du thé Matcha par exemple.

Le thé vert est un grand classique en Asie. Il commence également à prendre la première place en Occident, en supplantant le thé noir. Il est apprécié pour son infusion claire et légère. Parmi la grande variété de thés verts, on trouve le célèbre thé japonais Sencha et le Gunpowder utilisé pour la réalisation de thé à la menthe.